Maintenant que vous avez joué plusieurs parties (une centaine est un chiffre raisonnable) contre l'ordinateur, vous vous surprenez à vous poser des questions sur les meilleures stratégies à adopter, il y a des "attaques" que vous commencez à reconnaître, et vous vous demandez comment l'ordinateur arrive à transformer ces pierres éparses en une ligne si bien connectée. C'est à ce moment que la lecture d'un livre qui apprend à jouer au Go devient profitable. Dans mon cas, et d'après nombre de critiques il semblerait que ce soit le meilleur choix, il s'agit de "Lessons in the Fundamentals of Go". Des conseils simples, accessibles autant au débutant que je suis qu'aux joueurs plus que confirmés, frappés au coin du bon sens. Le livre est écrit par Toshiro Kageyama un amateur qui est passé 7-dan professionnel, donc qui connaît bien les deux aspects du jeu ("fun" et "sérieux") et qui a apparemment donné des cours de Go télévisé pour débutants, donc qui sait comment aller à l'essentiel. J'aime bien.

Cette entrée est dédicacée à Laurent, qui débute encore plus que moi.

Posted Tue Jul 4 22:10:32 2006 Tags:

Oui, j'ai appris quelques trucs, mais je n'ai plus vraiment cet ébahissement à voir quelqu'un utiliser avec maestria Blender, Inkscape ou Gimp. J'en suis à cette étape où, pour ces logiciels du moins, j'ai trop de mécanismes pour ne pas savoir comment faire certaines choses, mais pas assez pour faire d'autres beaucoup plus puissantes. En résumé, j'aurais pu probablement animer les sessions "débutants" des ateliers infographie des RMLL (j'en ai d'ailleurs aidés quelques-uns). Je suppose qu'il va me falloir reconsidérer cela si je vais au RMLLs de l'année prochaine (qui auront lieu à Amiens, aux dernières nouvelles).

Bon, sinon ma première moisson d'empreintes PGP est modeste, mais de bon augure pour la suite : deux développeurs Debian, normalement maintenant je devrais enfin pouvoir faire confiance aux signatures des paquets Debian :-)

Posted Wed Jul 5 18:14:26 2006 Tags:

Ce n'est pas le sujet d'un spam (mais ça pourrait) ni les mots que je prononce alors que je réécris des bouts de thèse (mais ça pourrait aussi). C'est en fait la manière dont m'a accueilli un de mes ordinateurs fixes quand j'ai décidé de l'allumer, après une extinction d'environ une semaine (passée pas loin des RMLL, vous l'aurez deviné).
Ce n'est pas un bruit très agréable à entendre, surtout quand il est suivi d'une suspecte odeur d'ébonite qui a un peu trop chauffé. Bref, résultat, une alim morte (je démonte ce soir pour voir ce qu'il s'est passé), j'en avais une (pas aussi bien, cables plus courts, j'ai dû bricoler) ailleurs, ça refonctionne, mais je vais devoir passer commande. J'en profiterai pour prendre un peu plus costaud, en prévision des futures upgrades de la bête.
Sur le coup (les hauts-parleurs ont bien participé, et ils sont puissants) ça surprend quand même.

Posted Tue Jul 11 10:01:07 2006 Tags:

Finalement, l'alim qui a grillé est apparemment morte de mort naturelle, probablement un composant plus faiblard. Ça arrive. J'avais une alim de secours, mais le fait d'être à Paris hier m'a permis d'aller faire un tour rue Montgallet pour trouver une vraie alimentation adaptée. J'ai jeté mon dévolu sur une Enermax liberty 400W, qui me permettra d'utiliser efficacement toute future upgrade de mon système (genre, carte PCI-E, des trucs plus gourmands en ressources, tout ça...)
J'ai eu aussi un bug. Un vrai. Un insecte, quoi. Dans mon écran LCD. J'avais déjà lu que ça pourrait arriver, et ben avec la recrudescence des bêtes d'orage récemment, ça n'a pas loupé, j'en ai eu un pendant 2 jours. Maintenant, soit il est mort, soit il trouve la dalle de mon écran pas assez accueillante.

Posted Thu Jul 13 09:02:45 2006 Tags:

Quelqu'un m'a indiqué que je ne postais pas souvent ici. Ce qui est vrai (et j'ai de bonnes excuses : thèse, re-rédaction, tout ça...). Donc je poste. La même personne m'a demandé si je connaissais les gens des blogs vers lesquels je pointe (les liens quelque part sur cette page). La réponse est : pas tous à vrai dire. Il y en a un que j'ai rencontré en vrai, les autres sont plutôt des blogs trouvés par transitivité et que je trouve intéressants. Petit florilège, donc :
- Kwyxz : je crois que je l'ai lu d'abord sur Usenet, dans quelques groupes de débat. Je lui trouve la tête sur les épaules, et il a des avis sur les jeux vidéos (et les animes) que j'aime beaucoup. N'étant pas familier des deux, toute opinion experte est bonne à prendre
- Geradon : trouvé par transitivité, écrivain, j'aime son style d'écriture. C'est aussi simple que ça
- Saki : ex-doctorante (et docteur maintenant), je me suis pas mal retrouvé dans ce qu'elle écrivait, à l'époque de la rédaction par exemple. On cherche souvent des échos de soi-même dans ce qui nous entoure...
- Nicco : 'connais pas du tout, trouvé par transitivité aussi, et il a des argumentaires sur le cinéma (et sa sociologie) tranchés et justifiés, ce qui est agréable à lire. Je ne prétends pas en savoir aussi long que lui, moi, du moment qu'un film me plaît, je ne cherche pas à trop réfléchir
- Laurent : doctorant en informatique, debianiste, connu sur Usenet d'abord, rencontré plusieurs fois à Nancy, j'en oublie sûrement... Logique que j'aie un lien vers lui
Voilà, tout des gens que j'aimerais bien rencontrer en vrai (pour ceux que je n'ai pas déjà rencontrés, hein) si l'occasion se présente. C'est la magie d'Internet : le réseau social peut se construire indépendamment de la géographie.

Posted Wed Jul 19 11:27:03 2006 Tags:

J'ai un disque dur externe (LaCie d2 250Go) que je n'avais pas encore mis à profit. Je le branche au firewire, je fais un fsck des familles, et je me retrouve avec 700Mo dans /var/log qui m'indiquent de grosses erreurs. Constat rapide : le disque supporte très mal la chaleur (c'est de saison) et le boitier en alu ne dissipe pas suffisamment. Comme la garantie est probablement dépassée, je démonte. À l'intérieur, un dd Western Digital EIDE de 250 Go (pas de surprise) branchée à une interface. Donc je démonte, je mets dans ma tour (qui a des ventilos), et je fais un très gros fsck avec recherche de mauvais blocs en lecture/écriture. Environ 12h, donc je me suis levé cette nuit pour éteindre le tout quand la vérif était terminée.

Maintenant, problème, je n'ai pas assez de nappes pour laisser le disque dans ma tour. Alors, comment faire pour pouvoir l'utiliser en externe sans qu'il chauffe trop ? L'alim dans le boitier externe (enclosure, pour le mot-clef) est une molex. Or, j'ai des ventilateurs en rab qui se branchent sur du molex. Résultat : un truc qui ressemble à du bricolage trône un peu à ma gauche avec des fils un peu dans tous les sens. Mais il chauffe beaucoup moins, maintenant.

Posted Wed Jul 26 15:02:00 2006 Tags: