Atteignant gentiment mon seuil de tolérance d'écoute des nouvelles (oui, Mama a été brûlée, non elle ne va pas se présenter au tribunal, oui, ça fait la 10ème fois que je l'entends depuis hier -- pas étonnant que la pauvre se plaigne de tapage médiatique), RTL, la radio des électeurs de notre président bien-aimé (graces lui soient rendues au centuple pour sa magnificence), proposait aux auditeurs de réagir au fait que 72% des parents laissent leurs enfants surfer sur Internet sans filtre d'aucune sorte.

Puisque décrire en long, en large, en travers et en une phrase vachement longue comme j'ai fait au-dessus les avantages et l'utilité de la mise en place d'un système de filtrage ne convaincrait pas les parents, je propose autre chose. Je propose le «coup de marteau pour la prise de conscience» que décrivait Kevin Spacey dans «Seven», je propose de faire comprendre en mille mots (i.e. en une image) la nécessité de filtrer le contenu du web.

Pour que cette campagne ait un effet maximal, il est nécessaire qu'elle soit relayée partout et que les parents qui eux-mêmes surfent sur le web sentent immédiatement le réel besoin d'un filtrage (même pour eux, pourquoi pas).

Ma suggestion ? Remplacer le plus d'images possibles et mettre le plus de liens possibles vers Goatse. Ceux qui connaissent, comprendront de suite l'utilité de mon idée, ceux qui ne connaissent pas, je vous suggère de suivre ces quelques conseils de sûreté sur Internet.

Merci de votre attention, et puisse l'homme à l'anus distendu vous guider dans votre surf désormais prudent sur Internet.