Histoire de grouper un peu, je mets tout dans le même article. Vous y trouverez mon vote sur la constitution et pourquoi, ma réaction quant à la décision du CIO, un truc marrant de la journée, la décision du parlement européen et, pour le prix dérisoire d'une connexion à Internet, un changement sur ce site ! Voir lien (normalement) ci-dessous.

J'ai voté non à la constitution européenne. Une politique économique n'a pas à y avoir sa place, j'aurais préféré qu'elle soit ratifiée par l'institution européenne post-constitution. Le plus simple serait de supprimer cette partie, on revote sur ce sur quoi tout le monde est d'accord, c'est plus simple. Et puis donner plus de pouvoir au parlement européen. Et puis aussi avoir un contrôle sur la banque centrale européenne, ça serait bien. Si la politique de l'Union n'est pas suivie d'effet en terme de sous, c'est pas génial. Pour comparaison, imaginez que le premier ministre soit de droite et le ministre du budget de gauche, ou l'inverse...

Londres a été choisie. À la limite, je m'en fous un peu, mais si ce coup de fouet-là ne fait pas réagir la France, je ne sais pas ce qui le fera. Nicolas S. président, peut-être ? Brrrrr...

Le parlement européen a rejeté en masse les brevets logiciels. J'aurais préféré le texte amendé, qui décidait une bonne fois pour toutes de la non-brevetabilité des oeuvres pures de l'esprit que sont les logiciels, mais c'est mieux qu'une acceptation qui aurait rendu illégaux, ou peu s'en faut, pas mal de travaux de bénévoles.

Cette après-midi, c'était karting avec les collègues du labo. Mon équipe (salut Fred !) était avant-dernière, mais je me suis bien amusé. Surtout en n'ayant pas le permis, héhéhé.

Enfin, j'ai activé les commentaires, c'est pour le moment limité à 10. C'est déjà peut-être trop pour le trafic de ce site. Cela étant, j'espère que j'éviterai les blogs-spammeurs. Voilà pour les nouvelles et opinions, vous pouvez reprendre une activité normale.