Toujours dans ma croisade pour dire que la programmation fonctionnelle c'est bien, des exemples qui parlent, parce que ce sont des exemples liés aux jeux vidéos. Note à ce propos : quand on est en formation info, on a toujours la tentation d'y aller parce que ça a l'air sympa de programmer des jeux. Ça semble être toujours vrai, et le retour à la réalité est vite dur (je me souviens quand j'y réfléchissais un peu, j'étais toujours effrayé par la somme de connaissances qu'il faut avoir pour être capable de faire un jeu original et qui fonctionne bien). Bref, retour à nos ovidés :

  • Une présentation powerpoint parlant du lien entre jeux vidéos et programmation. Avec des chiffres à se faire dresser les cheveux sur la tête et des images impressionnantes.
  • BG1Tutu, une sorte de convertisseur qui permet de jouer à Baldur's Gate 1 avec le moteur de Baldur's Gate 2. Même si BG1 a une interface vieillissante (640x480, ce qui est amélioré par le moteur de BG2 via BG1Tutu), c'est un des meilleurs jeux de rôles qui ait existé. Si vous aimez ce genre de jeux, ce serait dommage de n'y avoir jamais joué.
  • WeiDu, un outil qui permet d'étendre et modifier les fichiers de données du moteur Infinity, qui fait fonctionner les jeux de Bioware, tels Baldur's Gate 1 et 2 (et les extensions de ceux-ci, évidemment).
Ces deux derniers outils sont référencés sur la bosse de Caml.