66 minutes hier, sur M6, sur lequel je suis tombé, pas chez moi. Les journalistes interrogeaient un jeune de Béthune venu dans un camp militaire dit «de la deuxième chance». Bon déjà, ils ont choisi un nordiste. Passons (nordistes malheureux, touchés par le chômage, tout ça...)
Ce qui m'a fait un peu plus tiquer, c'est qu'ils l'aient sous-titré, bien que ce qu'il disait était tout aussi compréhensible que ce que disaient ses camarades au dit camp militaire. Ça me rappelle ce sketch (des Monty-Python ?) avec cet arabe qui parle un anglais irréprochable, qui est sous-titré et qui s'en offusque, tiens.