Petite update du jour, puisque mes congés commencent depuis ce matin. La conférence en elle-même était intéressante, mais je suis a priori convaincu de l'utilité de la notion d'algèbres pour traiter des problèmes de programmation. Le tout était donc d'arriver à comprendre les présentations lorsque c'était possible, et d'en bien comprendre l'intérêt et si c'était appliquable à d'autres problèmes. Mais bon, tout ça c'est du boulot, quoi, qui ça intéresse :-P

Bref, début de mes vacances à quelques kilomètres de Chicago, encore quelques commentaires éparts:
- Deux étoiles pour un hôtel aux États-Unis, c'est plutôt haut de gamme par rapport à l'Europe. À confirmer par les hôtels où je descendrai la semaine prochaine
- À Champaign-Urbana, il y a eu un orage comme je n'en ai pas vu depuis longtemps: même leur météo est exagérée ici :-D
- Cette même ville est une ville purement universitaire: l'éloignement de la capitale de l'état, Chicago, semble étrange mais délibérée
- Surprenant aussi, les bestioles qui se promènent dans les coins herbeux de la ville, d'ailleurs: écureuils, lapins, lucioles (et non pas vers luisants comme j'ai pu mal l'exprimer)
- Les suburbs (banlieues) avec plein de minorités (souvent des noirs), c'est pas de la blague: triste. Pire encore, on croit voir un camping avec des mobil-homes mais ce sont effectivement des résidences où des gens vivent à longueur d'année
- Y'a plein de champs de maïs en Illinois. Le voyage vers Chicago s'est fait dans une sorte de grand van opéré par une société (le Greyhound était déjà rempli pour l'heure où je voulais partir). Finalement c'est plus authentique que le bus (j'aurai encore l'occasion d'essayer de le prendre, de toute manière)
- J'ai essayé un restaurant italien pas loin: le vin américain commence vraiment à rattraper la qualité du vin français -- c'est tout du moins ce que mes papilles confirment. Et puis je ne me suis pas trompé pour le "tip", j'avais un peu peur à ce niveau (on n'est pas habitué à ces trucs-là, en Europe...).
Y'a sûrement des trucs que j'oublie... La semaine prochaine, c'est visite de plein de trucs à Chicago. C'est un peu bête, la "House on the rock" présentée dans American Gods (Neil Gaiman) est un peu trop loin pour que je m'amuse à faire un aller-retour sur la journée. Ça fera une idée de visite pour la prochaine fois que je serai aux US.

Stay tuned !