Le titre d'un album de "The gathering" qui me trotte souvent dans la tête. Je me demande un peu pourquoi, mais ce titre est fascinant, surtout quand ce sont des artistes qui l'ont choisi. C'est un peu la revanche de l'insignifiant sur l'infini. "Comment mesurer une planète ?"...

Fouillons un peu nos souvenirs... Ératosthène. Il y a plus de 2000 ans, un simple humain, muni d'un peu d'intuition et d'outils que nous considérerions comme rudimentaires, arrive à mesurer le diamètre de la planète. Un être qui ne doit pas faire plus de 2 mètres parvient à en mesurer de plusieurs milliers de mètres de circonférence. Vous parlez d'un décalage... Peut-être une des raisons pour lesquelles ce titre me fascine, mais je crois que ce n'est pas la seule. Peut-être parce qu'il pose une question qui semble impossible ? (j'insiste sur "semble").