• Un an que je suis à Nancy, ben moi qui n'aime pas les grandes villes, c'est pas si mal

    - Plein de trucs à faire au boulot, pas le temps de s'ennuyer. C'est plutôt bien, mais à durée déterminée pour le moment. Donc je dois encore m'interroger sur ce que je fais dans un an. J'ai entendu des offres d'emploi à Tokyo (+New-York et Londres, il me semble aussi) qui correspondent à mon profil à 99% (chercheur-développeur, OCaml), ça mérite réflexion.

    - Je me suis fait larguer... Remember kids, quand elles disent «je te vois plutôt comme un ami» ou «restons amis», elles ne le pensent pas, c'est juste pour se sentir moins mal (oui, je sais que tu lis ce blog). En tout cas, elle est aussi amicale qu'une porte de prison (en plus sexy, peut-être). Après quelques temps, je me retrouve solitaire comme il y a quelques années, mes habituelles pensées dépressives égrenant les moments où je ne suis pas occupé, qui sont rares quand même. C'est pas top, mais au moins, j'y suis habitué.

    - Le Go et le dessin, c'est cool. Ce qui serait bien, c'est que je devienne capable de donner vie (au moins sur le papier) à mes cauchemars, pour voir si vraiment je suis aussi dérangé qu'un vrai artiste normalement constitué. D'ailleurs ma toute première oeuvre (j'avais 3-4 ans) est encore exposée chez mes parents. :-P

    - Marre du style pantalon/chemise. Je suis allé à la boutique gothique nancéenne Charmes et sortilèges sans idée précise, mais je pense m'orienter vers un style médiéval. En tout cas les vendeurs sont sympas, y'a des chances que ce soit une boutique que je fréquente assez souvent. Et puis les filles habillées gothique, mais rhaaa lovely, quoi.