Il semblerait que l'un des rapporteurs ne soit pas content de l'état actuel du mémoire de thèse. Donc exit la soutenance en juillet, ça sera septembre :-(

Le point positif, c'est que j'avais peur que les commentaires portent beaucoup sur le fond, alors qu'il semblerait que le problème vienne de la forme qui ne permet pas d'accéder au fond. J'ai écrit comme une brêle, quoi. Dans tous les cas, ça veut dire que je vais me retaper (en partie) la phase de rédaction tant aimée par tous les thésards.

N'empêche, c'est un peu ça le lot de faire de la science sur un truc super spécialisé quand les encadrants et le laboratoire environnant ne sont pas familiers du truc en question. L'avantage, c'est que j'ai une sorte de fierté proche de celle de l'autodidacte et je sais que le mémoire final représente assez fidèlement ce que moi je sais. L'inconvénient, c'est que toute critique peut faire assez mal. Mais bon, je suis rock-solid, tombé n fois, relevé n+1 fois (dont
certains coups de main pour me relever que je dois à mes encadrants, il fallait le souligner)

Sur une note qui n'a rien à voir, j'ai filé un coup de main en LaTeX à un certain Karibou, je veux bien de ses nouvelles (et voir ce que donne le document final, simple curiosité, si c'est du domaine du possible).