ou être un dieu. Où sont ces dieux, d'ailleurs ? Il y en a de plusieurs types : ceux qui jouent dans les concours («zergling rush ! kekekeke!»), pour lesquels la performance est «sur le moment» (mais ça n'enlève rien à leur talent). Et il y a ceux qui font ployer le jeu à leur envi. Là encore, il y en a de deux types :
- Ceux qui jouent sur «le vrai système» et essaie de découvrir toute imperfection qu'ils peuvent exploiter. Ils se trouvent ici
- Il y a ceux qui usent d'un émulateur, et créent des outils pour pousser l'approche citée plus haut vers la perfection. Ils se trouvent ici
Pourquoi cette entrée ? Parce que j'ai joué pendant longtemps à des jeux vidéos, et notamment à Sonic 3 & Knuckles. Et ce tool-assisted speedrun m'a vraiment impressionné. Au point de craquer et «rire dehors fort»®© quand il faisait mumuse avec le boss de Sandopolis Act 1. Un speedrun vraiment choquant pour qui connaît le jeu. Il faut aussi lire les discussions sur le forum (lien "Discuss this movie") pour comprendre aussi l'ampleur de la chose dans la communauté des speedrunners. Je recommande aussi les speedruns de Super Mario World et de Super Demo World, en passant.