Après une année parfaite (nombre 28, tout ça...), revenons à une année plus normale de nombre premier. J'ai appris (et j'apprends toujours) à dessiner, je suis un peu meilleur au Go, et je me suis découvert plus mûr que ce que ne croyais en une circonstance que j'aurais aimé ne jamais voir arriver (mais «c'est la vie», que faire sinon y réagir de la meilleure façon possible). Donc c'était pas si mal.
Voyons donc ce que l'année qui vient me réserve...