Bon, j'ai eu l'occasion de voir les copies de SURD, donc je me fendrai de quelques commentaires :

  • Dans l'ensemble, ce n'est pas très bon. J'ai la chance (ou la malchance) d'enseigner dans des matières où il faut faire appel à des choses aussi lointaines que le début du cursus universitaire et supposer qu'elles sont acquises. Force est de constater qu'elles ne sont pas là
  • Pire, les matières que j'enseigne demandent réflexion. Or, les copies que j'ai pu lire indiquent que les étudiants ont appris les recettes, et non ce que j'essayais de faire comprendre au-delà. Ils réfléchissaient beaucoup, à lire certaines copies, aucun doute là-dessus. Mais ils ne réfléchissent pas assez abstraitement
  • Quand on a du mal avec les maths, on est condamné à se passer de solutions simples et élégantes. Ça rejoint les deux précédents commentaires
  • 24 heures (cours et TDs, je ne compte pas les TPs), ce n'est pas assez. Ça devrait être étalé sur tout le cursus universitaire, dans l'idéal
Bon, le tableau est sombre, mais ne soyons pas catastrophistes : c'était surtout une matière à but introductif (oui, nous n'avons pas fait de trucs compliqués, croyez-le ou non). Autre b(c?)onne excuse : c'était le dernier partiel de la semaine quand même. Donc fatigue. Pour être plus positif, d'autres commentaires :
  • Si la matière ne vous a pas trop rebutés, vous pouvez aborder un master 2 recherche (ou un truc dans le genre) avec sérénité. Je sais que moi j'aurais bien aimé avoir ce genre de module l'année avant mon DEA (houla, j'ai souffert pour rattraper, houla)
  • Ce qui a été vu pendant le module peut être appliqué dans un vrai projet, à une échelle moindre (assertions dans le code, par exemple). Ça réduit énormément le nombre de bugs à l'arrivée
  • Du même genre, quand vous avez une idée de programme intéressante, réfléchissez (et cherchez sur Google, accessoirement) au moins une demi-journée avant de passer à la modélisation (oui, même pas la programmation). Ça peut vous épargner une semaine de codage. Sérieusement
  • Je me suis écrit une petite correction pour le partiel. Les ceusses qui veulent jeter un oeil, passez à mon bureau. Mais ne passez que si ça vous intéresse vraiment, je n'ai pas que ça à faire, moi. Je peux éventuellement songer à mettre ça en ligne, à condition qu'il y ait suffisamment de réclamations (ici, par exemple)