Hier, alors qu'une page un peu chargée en gifs animés était affichée par Firefox, celui-ci montra toute l'étendue de ses fuites de mémoire : en très peu de temps, la mémoire occupée passait de 496 (512 Mo sur la machine en question) à une occupation totale de celle-ci et du swap, avec une charge de 7, et le disque dur grattait encore. Déjà que je trouvais le machin plus lent depuis la mise à jour en 1.5... Donc j'ai réessayé Opera, avec des paquets Debian qui se trouvent sur le site d'Opera lui-même. Ça va vite, ça affiche bien, et fin du fin, que j'attendais depuis assez longtemps avec Mozilla/Firefox, il dispose de navigation spatiale (tout au clavier, plutôt que de parcourir tous les liens d'une page on peut «diriger» le focus en utilisant les touches fléchées).
De là à ne plus utiliser qu'Opera, il n'y a qu'un pas que je suis en train de franchir (et je m'aperçois d'un bug(?) pour la touche morte ^, il ne la prend pas comme telle -- bah, ça doit être documenté quelque part). J'me demande quand même comment les gens de Mozilla font pour laisser trainer des fuites de mémoire ici et là...