La visite hier du Guggenheim montrait une rétrospective de la vie et les oeuvres de Louise Bourgeois : finalement l'art abstrait est plus facile à comprendre quand on a l'évolution de l'artiste pour aider. La visite en elle-même a consisté en un parcours de la pente en spirale du musée et de quelques galeries annexes, le tout n'aura duré en gros qu'une demi-journée, je suis resté un peu sur ma faim...

Ensuite, petit passage pas loin du Metropolitan où j'avais été la veille, pour jeter un oeil aux caricaturistes (vous n'avez pas encore vu ma caricature faite à ma sortie du Metropolitan?) puis me promener un peu dans Central park. Puis descente du côté du Greenwich village où j'ai remonté un peu Broadway. Une ballade à la coule, quoi.

Aujourd'hui, j'ai vu de loin la statue de la liberté en allant à la pointe Sud de Manhattan, en passant près de Wall Street et de Ground zero. Le parc à la pointe Sud contient désormais la sculpture un peu abîmée retrouvée dans les décombres du WTC, avec une flamme perpétuelle en hommage aux victimes. Puis l'après-midi fut passé à l'Imax près du Lincoln Center sur la 66ème, pour voir «The Dark Knight». Le joker est particulièrement ambivalent d'humour et d'horreur, vraiment une performance de l'acteur. J'étais un poil trop bas dans l'Imax, donc l'image était un peu déformée pour moi, mais ça reste impressionnant ! La fin de la journée fut passée à faire du lèche-vitrines à St Mark's place et acheter des t-shirts idiots. Et des jolies chemises à «Trash et Vaudeville», une boutique goth/punk (St Mark était connue pour sa représentation des mouvements dits «alternatifs») : vendeurs sympas, plein de vêtements sympas également.

Demain, si le temps le permet, ballade dans Central Park : la partie Nord cette fois, plutôt, et si le temps le permet (j'aurai mes bagages, après tout). Et puis au soir départ de l'aéroport JFK pour revenir en France. J'en aurai bien profité. Je dois quand même avouer que j'ai trouvé Chicago plus dépaysant que New York.