Après le lapin rose de la RATP qui semble étonné que sa main soit prise dans les portes qui s'ouvrent, dans le métro parisien, après le nounours en salopette masochiste qui sourit en se faisant écraser les doigts dans le métro de Lille, j'ai trouvé plus fort. Car, en effet, le métro de Lille semble avoir été rénové : il en fut de même pour les petits autocollants qui s'adressent aux enfants, pour éviter qu'ils se fassent mal aux doigts.
Les jeunes lillois sauront désormais que leurs ours en peluche ont la fâcheuse envie de défoncer des portières de métro à coups d'atemi en chudan tsuki, tout en libérant leur chi par des «Ahiii» !